3 Responses

  1. Jerome Jerome

    at |

    Puis-je me permettre ici une intervention diamétralement opposée ? N’hésitez-pas à supprimer ce commentaire, je comprendrai…
    Mais vraiment, non, je n’ai pas passé une bonne soirée, mercredi dernier, avec cette pièce que j’ai trouvée affligeante.
    Je suis certains que ces hommes et ces femmes savent danser, habituellement, mais là, c’était tout ce qu’on veut sauf de la danse. Ce n’était même pas de la récupération de hip-hop ou de capoeira au service de la danse.
    Qu’était-ce ? Un show de culturistes, qui lentement, bougent leurs corps pour nous permettre de voir, sous tous les angles, chacun de leurs muscles ? Une parodie de séance d’académie dans une école d’art pour retraités actifs ? Ou seulement… rien du tout ?
    Dans la 2e partie, le passage où 2 des danseurs s’ébrouent sur le pan vertical m’a fait penser à la cage des gibbons au Jardin des Plantes. Je n’ai pu réprimé un rire contenu…
    Là où je vous rejoins, c’est à propos de la mise en retrait des rôles féminins. Tout à fait dommage.
    Mais là encore, la « scène » du strip tease fut ridicule ! Mon voisin « ah, ça manquait !… » J’ai ri, encore, avec lui.
    Ce même voisin eut une pertinente formule en sortant « Manifestement, ces gens ont pris beaucoup de plaisir à ne pas nous en donner ». J’y souscris.
    Allez, vivement ce soir… Orphée !!!
    ;-)

  2. Nouvelles du 27 février | Les chroniques d'un petit rat parisien Nouvelles du 27 février | Les chroniques d'un petit rat parisien

    at |

    [...] Si vous êtes comme moi et que vous avez raté le projet Rodin de Russel Maliphant à Chaillot, vous avez six mois pour le revoir sur ARTE live web. Profitez en ensuite pour lire les différents comptes rendus dont ceux de Mimy La souris, Danses avec la plume, Blog à petit pas. [...]

Leave a Reply