2 Responses

  1. elendae elendae

    at |

    Le prix de la plus belle arabesque de l’année pour Vincent Chaillet ? Je plussoie ! et c’est vrai que quand on voit ce que sont capables de faire les messieurs invités au Funny gala du World Ballet Festival au Japon (j’ai encore en tête la vidéo de José Martinez dans l’adage à la rose de la Belle…), on se dit qu’il y a là un potentiel gigantesque…

  2. Amélie Amélie

    at |

    Le filage final, j’avoue que ça m’a aussi impressionnée. J’avais l’impression que les indications étaient données dans le flou, et puis non, sans rien marquer avant, les danseurs ont été capables de tout refaire. C’est vraiment le « geste qui prend vie », c’était assez fascinant.

    Je reste plus réservée sur l’utilisation de la pointe masculine dans le passage que l’on a vu, je ne trouve pas que, sur le fond, ça apporte grand chose. Reste à voir le rendu final !

Leave a Reply